Un grand monsieur...

Publié le par casejoue


Jean-Pierre CASTALDI

Le Poulet
Après une formation d'art dramatique, Jean-Pierre Castaldi commence sa carrière au
théâtre, où il joue notamment sous la direction de Sacha Guitry. Mais c'est surtout grâce à
la télévision, notamment la série Les Enquêtes du Commissaire Maigret (1967), qu'il
acquiert sa renommée. En 1969, il fait ses premiers pas au cinéma avec L'Arbre de Noël deTérence Young.
D'abord attiré par le registre dramatique (L'Affaire Dominici, 1972; La Race des
Seigneurs, 1974), cette véritable "gueule" impose plutôt son physique massif dans des
comédies (Pour cent briques t'as plus rien..., 1982 ; Promotion canapé, 1990) et des films
policiers (French Connection 2, 1975).
Il suit une carrière atypique, pouvant aussi bien s'illustrer dans un épisode de la saga
James Bond (Moonraker, 1979) qu'entretenir une collaboration fructueuse avec le
réalisateur populaire Claude Zidi (Ripoux contre ripoux, 1989; Profil bas, 1993; Astérix et
Obélix contre César, 1998).
Au fil des ans, Jean-Pierre Castaldi emprunte une voie plus légère. Concessionnaire
automobile dans Ma femme... s'appelle Maurice (2002), il est en 2005 au générique du film
choral Travaux, on sait quand ça commence... de Brigitte Roüan.
L'acteur Jean-Pierre Castaldi aura vraiment tout essayé. Il décide même de tenter
l'expérience de présentateur télé. Le pari est gagné : pendant deux ans, il anime l'émission
Fort Boyard. Un autre pari et cette fois-ci un peu plus fou, en 2005, il participe à une
émission de télé réalité « Première compagnie » sur TF1.

Commenter cet article