Un Pavé dans la Cour. les bios

AfficheUnPaveÌ danslaCourParis-

 

 

 

 

 

 

 

Didier CARON


L’auteur et le metteur en scène

 

Didier Caron


Didier Caron a toujours navigué entre diverses activités : de

comédien (« Blague à Part » sur Canal +, « Espèces

Menacées » de Ray Cooney entre autres au théâtre), à

auteur, en passant par réalisateur, metteur en scène, et

depuis peu directeur de théâtre (Théâtre Michel).

Il écrit de nombreuses pièces, et obtient notamment, 5

nominations aux Molières avec sa pièce « Un Vrai Bonheur »,

qu’il adapte et réalise lui-même au cinéma en 2004. Il écrit

également pour d’autres comédiens comme Jacques Balutin

« L’Huître », pour ne citer que lui.

En 2009, il enchaîne les projets, en adaptant, entre autres,

une pièce anglaise, « Good Bye Charlie » pour Marie-Anne

Chazel, qu’il met en scène au Théâtre de la Michodière.

Il s’attaque alors à la mise en scène d’une pièce culte « La

Cage aux Folles » de Jean Poiret, dans laquelle, il dirige

Christian Clavier et Didier Bourdon.

En 2010, il adapte et met en scène le célèbre roman

d’AveryCorman « Kramer contre Kramer »  

au Théâtre des Bouffes Parisiens.

 

 

 

 

Virginie PRADAL

Babeth

 

Virginie-PRADAL

Virginie Pradal vit la passion de son métier telle que nous devrions

tous la vivre. Elle incarne pour moi le précepte de Guitry : « Faire les

choses sérieusement sans se prendre au sérieux. » Elle mêle à la

fantaisie de son tempérament une exigence d'interprète, une science

de la précision. Elle ne se laisse jamais cantonner dans un style. Elle

est superbement imprévisible, ce qui est une qualité qu'on trouve

d'avantage chez les comédiens anglo-saxons. En France nous avons

tendance à préférer les étiquettes. Elle les contourne. Elle est libre.

A elle seule, Virginie est tout un orchestre. Son registre s'étend de

la flûte de paon jusqu'aux grandes orgues. Elle possède autant de

véhémence que de fragilité.

Elle peut faire rire un public à la manière des grands clowns:

l'émotion n'est jamais loin. C'est une saltimbanque au sens noble, du

terme : dès qu'elle est sur un plateau, elle ne peut plus faire

autrement que de jouer comme s'il s'agissait de sa propre vie, sans

filet. Brûler les planches ? Oui. Mais pour elle cela ne s'arrête pas

là : elle va jusqu'aux cintres. Elle enflamme tout sur son passage. Elle

est la terreur du pompier de service. Elle est Virginissime.

A elle seule, elle réconcilie toutes les formes de théâtre existantes

pour n'en faire plus qu'une : le Théâtre. Elle y voue toute sa vie. Ne

le sentez vous pas à la façon qu'elle a d'entrer en scène ? Elle

parvient à réunir ces deux éléments contradictoires qui constituent

la magie d'une représentation théâtrale : le sacré et le dérisoire. Elle

se paye le luxe du véritable talent : celui de vivre dangereusement

alors qu'on est au comble de la maîtrise. L'abandon de soi.

Et dans l'abandon, le don.

 

Arnaud Denis

(Metteur en scène)

 

 


Gaëlle LEBERT

Myriam

 

0020-Gaelle Lebert-

 


Gaëlle Lebert crée et joue à Paris de 2003 à 2007 un des

plus grands succès des pièces humoristiques de la jeune

création française issue de la veine du café-théâtre : J’aime

beaucoup ce que vous faites, de Carole Greep, mise en scène

de Xavier Letourneur (Café de la Gare, Palais des Glaces,

Comédie Caumartin).

Elle joue avec Micheline Dax dans Check Up de Daniel Colas

en 2007 au théâtre des Mathurins, Etes-vous prêts à servir

votre Reine ? d’Agathe Chouchan mise en scène de Thierry

Lavat à la Comédie de Reims en 2008, aux côtés de Virginie

Lemoine dans Tout le plaisir est pour nous au Théâtre du

Rive Gauche en 2010, d’Arthur Jugnot, Garnier et Sentou

dans A deux lits du délit, mise en scène de Jean-Luc Moreau

en tournée en province en 2012.

Elle tourne régulièrement au cinéma avec Jean-Pierre

Mocky, Charlotte de Turckheim, Armelle, Daniel Vigne, et à

la télévision avec Jean-Louis Lorenzi, Christiana Reali,

Gabriele Lorenzo, Marius Collucci, Gérard Marx, Laurent

Jaoui…

Elle créé la compagnie Vagu’Only en 2009 et met en scène

des spectacles musicaux.

 

 

 


Samantha RÉNIER

Claudine

 

Samantha-RENIER

 


Samantha Renier est née à Paris puis a passé une partie de

son enfance à Ibiza avec ses parents.

À l'age de 14 ans, elle est partie en Suisse pour y faire ses

études. Le bac en poche : retour à Paris.

Yves Rénier, son père, lui donne l'occasion de faire ses

premiers pas devant la camera dans un épisode du

Commissaire Moulin.

Elle enchaînera ensuite différents rôles à la télévision et

aura l'occasion de travailler avec de nombreux réalisateurs

comme Franck Apprederis, Claude Michel Rome, Claude

Miller, Christian Bonnet, Nicolas Herdt… et bien d'autres

encore

En 2001, elle incarne Juliette Ferrière dans Famille

d'Accueil dont le succès perdure encore aujourd'hui.

C’est Virginie Lemoine qui lui donne alors la chance de

monter sur scène pour la première fois dans Une Diva à

Sarcelles.

 

 

 

Bruno PAVIOT

Paul

 

Bruno Paviot


Bruno Paviot a été formé au cours Florent puis à l’Ecole

Nationale des Arts et Techniques du Théâtre (Rue Blanche).

Au théâtre, il a joué dans une quarantaine de spectacles,

sous la direction notamment de : Jean-Pierre Bouvier, Niels

Arestrup, Anne Bourgeois, Jacques François, Nicolas

Ducron, Stéphanie Tesson, Philippe Awat, Thomas Le

Douarec, Justine Heynemann, Magali Léris, Adel Hakim,

Alain Mollot, Thomas Poulard…

Au cinéma et à la télévision, il a tourné avec notamment :

Costa Gavras, Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud,

Jacques Maillot, Anne Fontaine, Sam Karmann, Laurent

Tirard, Christophe Blanc, Nicolas Bary, Virginie Sauveur,

Antoine De Caunes, Yvon Marciano, Dominique Ladoge, Denis

Dercourt, Sylvain Fusée, Joël Santoni…

 

 

 

Pascal MOTTIER

Cédric

 

Pascal MOTTIER


Comédien sensible et généreux, il ne montre que l'essentiel et est celui qui

garde son secret le plus longtemps.

Mais à qui sait entendre, ses silences sont éloquents.


Nietzsche a écrit :

"Il y a dans tout homme véritable un enfant qui secache et veut jouer."

Tel est Pascal Mottier.

 

Jean-François REMI

Pensionnaire de la Comédie-Française.

 

 

 

Julien RATEL

Antoine

 

 

julien ratel


 

Débarqué de sa Savoie natale en 1998, il s'est formé à Paris avec

Giancarlo Ciarapica, avec Cyril Jarousseau aux cours Simon et dans les

ateliers du Théâtre National de Chaillot.

L’air parisien manquant de fantaisie et de folie à son goût, il se spécialise

en improvisation avec Patrick Leluherne et Michel Lopez (LIFI ligue

d’impro).

En 2011, il fait la rencontre de Pierre Palmade et prend grâce à lui le goût

de l'écriture. Il rejoint alors la troupe de son Atelier en tant qu'auteur et

comédien, et joue au théâtre de la Gaîté Montparnasse dans des sketchs

écrits et interprétés par les atelierins.

En 2012, Il reprend le rôle de Rémi dans « La Maîtresse en maillot de

bain » de Fabienne Galula au Théâtre Michel et au Théâtre des Béliers en

Avignon. sée, Joël Santoni